10 décembre 2012

Pourquoi inscrire son enfant en colonie de vacances ?


Beaucoup de parents émettent des doutes au moment d’inscrire leur boutchou en colo : quel est l’intérêt d’un tel séjour, sera-t-il capable de partir seul ? Découvrons en quoi la colonie de vacances est un bienfait pour l’enfant.



L’idée de proposer un séjour thématique en colo à votre enfant pendant ses prochaines vacances vous trotte dans la tête depuis quelques temps, mais comme pour chaque grande première, vous ne pouvez vous empêcher de vous poser des questions. Pourquoi l’inscrire dans un centre, à quoi bon le faire partir avec des inconnus, acceptera-t-il l’éloignement, la séparation familiale, etc...Rassurez-vous car vous n’êtes pas les seuls à vous interroger de cette manière, c’est même le lot de chaque parent qui découvre le monde de la colonie sans avoir jamais tenté l’expérience auparavant.

L’une des premières choses à savoir, c’est que chaque séjour chez Croq’Vacances est ficelé autour d’un projet pédagogique et éducatif. L’association se fixe en quelque sorte un but à atteindre au cours de la colonie, un objectif axé sur l'apprentissage socio-éducatif des enfants et leur appréhension de la vie en collectivité. Le souhait de l’organisateur est donc très simple : faire en sorte que chaque colon ressorte grandi de son aventure extra scolaire. Et tous les parents qui ont un jour confié leurs bambins aux animateurs de Croq’ Vacances vous le diront : à la fin de leur semaine en colonie, les enfants paraissent plus ouverts, plus en confiance et plus autonomes. En voici quelques raisons :  

- Les enfants apprennent à vivre en collectivité : étant entourés d’autres camarades de leur âge, les colons appréhendent la vie en communauté en côtoyant des jeunes issus de régions diverses et variées. Depuis les repas collectifs aux activités ludiques diverses en passant par les veillées nocturnes, ils partageront ensemble des instants mémorables et seront nombreux à se découvrir une amitié naissante lors de leurs vacances.   

- Les règles de la communauté : chaque groupe se constitue autour de règles communes, et même s’il s’agit bel et bien de vacances pour les enfants, il est important que chacun comprenne l’importance de respecter les règles du “bien vivre ensemble” (par exemple pour l’organisation des tâches domestiques dans les parties communes, le couvre-feu, etc...). 

- Éclectisme, cohésion et tolérance : dans la grande majorité des cas, les enfants qui se retrouvent ne se connaissent pas et proviennent tous de milieux totalement différents. Instinctivement pourtant, tous apprendront à faire fi des clivages sociaux et à tolérer les différences et les particularités des autres.  

- L’autre comme exemple : que votre enfant soit de nature discrète ou démonstrative, il faut savoir que la vie de groupe est un parfait vecteur de régulation de tempérament. Un enfant timide pourra par exemple gagner en confiance en vivant au contact des autres. À l’inverse, un colon dissipé saura de lui même trouver en autrui un exemple de choix pour tempérer son trop plein d’énergie.    

- L’autonomie en ligne de mire : en partant en colo, votre enfant vivra ses premières heures de “grand”. En effet, les repas, la gestion des obligations communes, la toilette ou l’instant fatidique du coucher sont autant de moments passés à l’écart des parents qu’il apprendra à gérer seul avec le soutien des accompagnateurs du séjour. À son retour, il aura donc plus facilement tendance à reproduire ces petits rituels par lui-même, en retirant même une certaine fierté.

- Le plaisir du jeu !  Naturellement, la colonie de vacances reste avant toute chose un espace de jeu, de rencontres et d’amusement pour les enfants. Outre le fait de pouvoir participer à des activités plus originales les unes que les autres, les colons aiment par dessus tout se retrouver entre jeunes de leur âge pour vivre la bonne ambiance du groupe. La plupart du temps d’ailleurs, ce sont des souvenirs de bonheur partagé qu’ils garderont en tête pendant de nombreuses années.



3 octobre 2012

Quand la magie d’Harry s’invite en colonie de vacances


colonie vacances Harry Potter 1
Chez Croq’ Vacances, la liste des colonies est très variée et permet aux enfants de découvrir des univers différents à chaque nouveau séjour.   


Animée par la volonté de toujours proposer des séjours originaux aux enfants et aux adolescents qui s’inscrivent en colo, l’association Croq’ Vacances s’applique d’année en année à développer de nouvelles formules attractives. En effet, le but premier étant d’apporter des souvenirs inoubliables aux colons, il semble essentiel pour un organisateur de séjours de pouvoir proposer des colonies au goût du jour, adaptées aux tendances du moment. Et dans ce sens, la colo “The Best of Harry” est une illustration parfaite du lien créé entre l’organisme et les attentes et centres d’intérêts des enfants.



Colonie “The Best of Harry”, toute la magie d’un séjour Croq’Vacances :


colonie vacances Harry Potter 2En partant en immersion sur les traces du célèbre sorcier Potter, les colons auront la chance de se plonger dans la saga fantastique la plus célèbre et la plus passionnante du siècle. Logés dans une auberge de jeunesse entre Londres et Oxford, ils voyageront  en compagnie de leur équipe d’animation dédiée pour découvrir la face magique de l’Angleterre, sans ne rien manquer des visites culturelles londoniennes incontournables tel que Big Ben, Buckingham Palace ou le zoo de Regent’s Park.



Chacun munis de leur carnet d’aventures, les enfants arpenteront ainsi la gare de King’s Cross à la recherche du fameux quai 9 3/4 avant d’emprunter la grande galerie qui mène au chaudron baveur. Ils rejoindront ensuite la ville d’Oxford pour découvrir l’univers de Poudlard, entre son réfectoire, son Grand Hall, sa bibliothèque et son infirmerie : là même où Harry a pu s’exercer en tant qu’apprenti sorcier.



colonie vacances Harry Potter 3Mais la colonie de vacances “The Best of Harry” ne s’arrête pas là puisque la visite des studios de cinéma Warner Bros est également au programme ! Effets spéciaux, décors et costumes des films d’Harry Potter n’auront plus aucun secret pour nos colons qui auront également la chance de participer à un match de Quidditch grandeur nature, avant de tester leur potentiel de magiciens en herbe.   



colonie vacances Harry Potter 4
Votre enfant a l’âme d’un magicien ? N’hésitez pas à consulter le catalogue des colos Croq’ Vacances pour vous renseigner sur les dates de départ vers Poudlard !






Colonie “The Best of Harry”, la vidéo :

11 septembre 2012

La gestion du sommeil en colonie de vacances


gérer le sommeil en colonie de vacancesLe sommeil tient une place prépondérante en colonie de vacances, il est l’un des éléments clés de l’organisation d’un séjour réussi

Comprendre le sommeil :

Ce n’est un secret pour personne, le sommeil est essentiel dans la vie d’un enfant comme dans celle d’un adulte. Il permet à chaque individu de récupérer sur le plan physique lorsque les muscles sont au repos, mais également sur le plan psychique. Et si les besoins en sommeil diffèrent d’une personne à une autre, on peut tout de même dégager une tendance générale : 12 heures seront nécessaires aux enfants de moins de 4 ans, 11 heures pour les enfants de 4 à 7 ans, 10 heures de 7 à 10 ans, 9 heures de 10 à 15 ans et 8 heures en moyenne pour les adultes.

Dans les faits, le sommeil se décompose en plusieurs phases distinctes, plusieurs cycles pendant lesquels notre organisme réagit de manière différente : 

  • L’endormissement ou le “assouplissement” : l’activité du cerveau ralentit, la respiration s’apaise et le calme s’instaure. Ici, les bruits extérieurs sont toujours perçus.
  • Sommeil léger et sommeil lent : elles sont des phases de jonction entre l’endormissement et l’installation du sommeil dit “profond”, les bruits extérieurs deviennent de moins en moins perceptibles.
  • Le sommeil profond : Ici, l’organisme complet est au repos, du cerveau aux muscles, le dormeur est totalement coupé de l’extérieur et récupère des forces physiques.  
  • Le sommeil paradoxal : cette période est ainsi nommée car elle est une véritable contradiction entre le corps et l’esprit. Si le dormeur est en pleine phase de sommeil profond, c’est l’un des moments où il fait le plus de rêves. De ce fait, sa respiration est moins régulière, et le visage est animé par de légers mouvements (au niveau oculaire principalement).
  • Le sommeil intermédiaire : c’est le moment ou le dormeur commence s’éveiller petit à petit au travers de micro-réveils successifs. Cette phase peut également tendre vers un nouveau cycle du sommeil.

Gérer le sommeil en colonie de vacances :

sommeil en colonie de vacances


8 août 2012

La colonie de vacances : du souvenir au cinéma

Si nous aimons nous remémorer nos instants passées en colonie, c’est également le cas de certains réalisateurs de cinéma qui n’hésitent pas à transposer leurs souvenirs sur grand écran.

colonie vacances cinéma

Lorsque l’on voit son enfant partir en colo d’été, on effectue bien souvent un léger retour en arrière en se rappelant de nos propres départs en tant qu’enfant. Effectivement, les camps de vacances laissent des traces dans nos mémoires, des instants magiques que l’on se refuse à oublier et qui reviennent nous insuffler un brin de nostalgie de temps à autre. Et si nous sommes aussi lié à ces merveilleux moments passés, c’est uniquement parce que les associations organisatrices de colonies comme Croq’ Vacances n’ont qu’un seul objectif : faire plaisir à tous les participants en instaurant un bon esprit de groupe au travers d’activités plus ludiques les unes que les autres.

Ce bonheur partagé a d’ailleurs souvent été une belle source d’inspiration pour de grands artistes du cinéma comme Gérard Jugnot. Sorti en salle en 1985, son film “Scout toujours” amuse toujours autant les téléspectateurs d’aujourd’hui. Même s’il évoque plus les origines de la colonie de vacances et le mouvement scout de Baden Powel, c’est certainement l’un des longs métrages les plus évocateur de la bonne humeur qui anime ces séjours. Naturellement, même si l’histoire peut sembler être tirée de faits réels,  il faut garder à l’esprit qu’il s’agit avant tout de cinéma : les portraits sont donc légèrement grossis, et les péripéties romancées.

Plus récemment, le film “Nos Jours Heureux” (2006) a également connu un large succès en surfant sur le thème de la colo pour adolescent. Savant mélange entre vedettes du cinéma reconverties en moniteurs, camp de vacances, et bonne humeur, le film retrace les tribulations d’un directeur de séjour dépassé par les évènements (Jean Paul Roove) qui va vivre trois semaines intenses entouré d’animateurs laxistes (Omar Sy, Marilou Berry...) et d’ados sur-motivés. Éclats de rire garantis !

Enfin, si les réalisateurs ont su user du grand écran avec brio pour nous faire revivre ces bons moments, c’est également le cas de quelques séries télévisées françaises : “Nos plus belles vacances” (France 3 - 1996) et “Vive la colo” (TF1 - 2012) ont réalisé des records d’audience sur leur chaîne respectives, preuve que le phénomène de la colonie traverse le temps avec toujours autant d’engouement.

15 juin 2012

Les veillées en colonie de vacances

La veillée est un véritable instant fédérateur de la colonie de vacances, elle permet aux enfants de se regrouper autour d’ activités ludiques et thématiques. 

veillée colonie vacances
Si l’esprit des enfants est aussi marqué par les joyeux souvenirs de la colonie de vacances, c’est parce que les séjours sont toujours rythmés par de nombreuses activités ludiques. Outre le fait de rejoindre un groupe de jeunes de son âge, c’est avant tout par le biais des animations et des petits jeux organisés que votre enfant va pouvoir découvrir le vrai bonheur de la colo. Et bien que la plupart des activités se déroulent en principe au cours de la journée, il n’est pas rare que les animateurs de la colonie de vacances Croq’ Vacances organisent une ou plusieurs veillées afin d’égayer les soirées et permettre aux enfants de se côtoyer dans des conditions différentes. Le soir venu, tous les participants se regroupent donc autour d’un jeu, d’un thème, d’une histoire et partagent une expérience commune avant de rejoindre leurs pénates et de se préparer pour la journée suivante. Les animateurs peuvent mettre en place plusieurs types de veillées en colonie de vacances :

14 juin 2012

Comment bien se protéger du soleil en colo

Votre enfant est sur le point de partir en colonie de vacances et vous vous posez la question des dangers d’une exposition au soleil ? Voici quelques astuces pour préparer son départ dans de bonnes conditions.


protéger soleil colonie de vacancesCe n’est plus à prouver, les ultra-violets (U.V.) issus des rayons du soleil peuvent avoir des effets néfastes lorsque l’on s’y expose de manière trop soutenue, sans prendre de précautions au préalable. Même si un simple coup de soleil peut paraître dérisoire à première vue, le fait d’accumuler d’années en années ce genre de petits incidents pendant les vacances peut entraîner de sérieux risques pour l’avenir d’un enfant (surtout quand on sait que la majorité de l’exposition aux rayons U.V. se fait dans les 20 premières années après la naissance...). En effet, brûlures et vieillissement prématuré de l’épiderme, maladies oculaires ou cancer de la peau sont autant de conséquences directes qui peuvent résulter d’une exposition répétée au soleil sans protection efficace. Cependant, même si ce phénomène semble s’accentuer depuis quelques années (à cause, entre autre, de l’amincissement progressif de la couche d’ozone), il existe des méthodes pour éviter la sur-exposition et prévenir les maladies causées par les rayons ultra-violets. Si un enfant est protégé dès le départ, il y a de fortes chances qu’il évite de contracter une maladie dûe à un ensoleillement trop prononcé.

Chez Croq’Vacances nous agissons en connaissance de cause, et c’est pourquoi pendant chacune de nos colonies de vacances, nous tenons à effectuer un travail de prévention autour des dangers du soleil. En plus de respecter des mesures de sécurité drastiques, nous nous appliquons à ce que chaque participant prenne réellement conscience de la nécessité de bien se protéger.

Un atelier de sensibilisation au rayon U.V sera proposé le 16 juin prochain lors de la rencontre avec les participants, leurs parents et les équipes d'animation ! Parents, animateurs, responsables de séjours et enfants : nous sommes tous concernés ! 


Quelques consignes préventives : 

4 mai 2012

Partir en colonies de vacances d’été à la mer


Dans l’esprit d’un enfant, partir en colonie de vacances à la mer, c’est avoir la chance de se retrouver avec de nombreux autres camarades pour partager une belle aventure au grand air.



colonie de vacances à la mer


 Pour certains, le fait de glisser ses pieds dans le sable en admirant le va-et-vient de l’océan marque une première mémorable qui restera gravée dans leurs esprits. Pour d’autres, partir à la mer est un voyage attendu avec la même impatience chaque été, qu’ils ne voudraient surtout manquer sous aucun prétexte. C’est en partie ici que se dévoile la magie d’une colonie de vacances d’été à la mer, quand les enfants qui reviennent en terrain “conquis” tendent la main aux curieux, avides de découvrir un paysage qu’ils n’ont encore jamais sillonné. Cet échange naturel et spontané anime d’ailleurs chaque séjour organisé par l’association Croq’ Vacances, pour le plaisir de tous ses participants.

Inscrire son enfant dans une colonie de vacances à la mer, c’est donc lui permettre de profiter d’un cadre exceptionnel sur le littoral tout en bénéficiant des bienfaits de l’air iodé. Mais le séjour sera aussi pour lui l’occasion de découvrir les joies de la vie en communauté. Que ce soit dans un camping ou dans un centre d’hébergement dit “en dur”, les participants sont regroupés en un même lieu, à quelques pas du bord de mer et sous la surveillance des accompagnateurs. Ce lieu de vie temporaire est un vrai repère pour tous les enfants, comme une maison de vacances qu’ils vont s’approprier et partager durant tout leur séjour. Les repas y sont pris en commun, toujours dans la bonne humeur, et les moments de la toilette ou du coucher sont réglés afin de respecter un planning propice à la récupération et au besoin de sommeil de chaque enfant. Si certaines règles de bienséance permettent à un groupe de garder un certain cadre, c’est aussi le meilleur moyen...

12 avril 2012

Bien préparer son enfant pour partir en colonie de vacances à l'étranger

colonie de vacances étranger
Des mois ou des années plus tard, nous restons nostalgiques de tous ces bons souvenirs partagés pendant nos séjours en colonie de vacances à l’étranger. Mais vous rappelez-vous réellement du jour du départ, de ce fameux jour où, pour la première fois, nous devions quitter les jupes de nos mères pour nous lancer dans cette aventure de groupe ? Il est clair qu’à ce moment précis, nous n’en menions pas large...


Partagés entre l’excitation d’une aventure entre (futurs) copains, et le stress de se retrouver loin de sa famille pendant plusieurs jours, les esprits des nouveaux venus sont aujourd’hui encore légèrement perturbés le jour du départ en colo d’été à l’étranger. Pourtant on le sait, le fait de laisser partir son enfant de son côté lui permettra de gagner en autonomie en étant confronté à la vie et aux codes de la collectivité. Même à travers un court séjour, votre enfant se développera en apprenant à sa manière, de nouvelles règles de vie en société. Mais si les petites angoisses ou les doutes sont des faits courants et légitimes pour les enfants, on sait aussi qu’il est possible d’anticiper et de préparer au mieux le moment du départ en colo de vacances à l’étranger, afin d'atténuer de potentielles petites angoisses.

colonie de vacances étranger 2Dans un premier temps, il faut savoir que si votre enfant est inscrit dans le même camp d’été qu’un membre de sa famille ou l’un de ses amis d’école, il y a de fortes chances que la séparation familiale se fasse plus en douceur. Le fait de connaître quelqu’un dans le groupe annihile les craintes liées à la solitude et rassure le concerné, qui sait pouvoir compter sur l’autre en cas de besoin. Les amis se rassureront en quelque sorte de cette manière, même de façon inconsciente : “si lui en est capable, alors je le suis aussi”. Mais évidemment, il n’est pas toujours possible de faire partir son enfant en colonie à l’étranger avec un copain, un frère ou une copine...

À défaut d’un ami accompagnateur, vous pouvez également...

2 avril 2012

L’origine et l’évolution de la colonie de vacances


Les vacances arrivent à grands pas, et vous vous renseignez déjà sur les différentes offres de séjours qui pourraient permettre à votre enfant, votre adolescent, de découvrir ou de partir à nouveau pour une belle aventure en colonie de vacances.


origine colonie de vacancesVous avez d’ailleurs certainement été étonné de voir à quel point les offres de séjours d’été pour enfants ont évolué depuis votre enfance et vos souvenirs à vous. En effet, le décalage avec les colonies d’antan dont on peut se souvenir est assez marquant : le fameux “marche, repas/patates, vaisselle, dodo” ne semble plus réellement rythmer le séjour de vos enfants, à leur plus grand bonheur !


Spéléologie, rafting, quad, parapente, musique ou encore magie sont autant d’activités qui sont proposées à vos enfants pour leur séjour en colo Croq’ Vacances, soit un large choix thématique qui vous a sûrement procuré d’agréables surprises. Les colonies d’aujourd’hui sont organisées pour offrir le meilleur à vos enfants, en leur proposant des conditions d’accueil confortables et des programmes pédagogiques pensés avant tout pour leur bien être. Ludiques, éducatives, sportives et culturelles, les colos Croq’ Vacances sont conçues pour ne laisser que des bons souvenirs à vos enfants. Vous êtes bien placé pour le savoir, les camps de vacances n’ont pas toujours été organisés de la sorte : petit retour en arrière sur les origines de la colonie de vacances.     


origine colonie de vacances 2Les premières traces de la colonie de vacances remontent à...

12 mars 2012

Les bienfaits du sport chez l’enfant en colonie de vacances à Croq’ Vacances

colonie de vacances sport


La pratique sportive en colonie de vacances comme en club est bénéfique pour tout un chacun, qu’importe son sexe, son âge ou son origine. En plus d’assurer un entretien de la condition physique, le sport est l’un des instruments de socialisation les plus pertinent et pérenne qui existe aujourd’hui.



colonie de vacances sport 2Le sport tient une place prépondérante dans la société actuelle : présent dans les média, dans les conversations, dans la cour d’école et en dehors, nul ne peut ignorer l’engouement grandissant pour les activités physiques individuelles et collectives. Il n’y a qu’à se rappeler l’écho du flop des bleus lors du dernier mondial de football pour s'apercevoir à quel point les performances sportives sont au coeur des préoccupations actuelles. Mais si pratiquer un sport est devenu aussi démocratique aujourd’hui, et si les colonies de vacances ont pour habitude de proposer des activités physiques à tous les enfants, c’est qu’il y a de bonnes raisons. 


Bien évidemment inscrire votre enfant dans un club de sport c’est lui assurer un entretien de sa condition physique et une plus grande maîtrise de son hygiène de vie. Aucun doute là-dessus, le sport fortifie le squelette, favorise la croissance, renforce les capacités pulmonaires et participe au développement musculaire. De plus, pratiquer une activité sportive permet de ne pas se terrer dans une optique de sédentarisation, phénomène qui prend une grande ampleur de nos jours avec la multiplication des nouveautés technologiques qui font croître les solutions de loisirs virtuels (télévision, internet, consoles...).     

colonie de vacances sport 3
Mais plus que les bienfaits sur le plan physique, l’activité sportive et l’investissement au sein d’une colo de vacances ou d’une association sportive sont des facteurs...