10 décembre 2012

Pourquoi inscrire son enfant en colonie de vacances ?


Beaucoup de parents émettent des doutes au moment d’inscrire leur boutchou en colo : quel est l’intérêt d’un tel séjour, sera-t-il capable de partir seul ? Découvrons en quoi la colonie de vacances est un bienfait pour l’enfant.



L’idée de proposer un séjour thématique en colo à votre enfant pendant ses prochaines vacances vous trotte dans la tête depuis quelques temps, mais comme pour chaque grande première, vous ne pouvez vous empêcher de vous poser des questions. Pourquoi l’inscrire dans un centre, à quoi bon le faire partir avec des inconnus, acceptera-t-il l’éloignement, la séparation familiale, etc...Rassurez-vous car vous n’êtes pas les seuls à vous interroger de cette manière, c’est même le lot de chaque parent qui découvre le monde de la colonie sans avoir jamais tenté l’expérience auparavant.

L’une des premières choses à savoir, c’est que chaque séjour chez Croq’Vacances est ficelé autour d’un projet pédagogique et éducatif. L’association se fixe en quelque sorte un but à atteindre au cours de la colonie, un objectif axé sur l'apprentissage socio-éducatif des enfants et leur appréhension de la vie en collectivité. Le souhait de l’organisateur est donc très simple : faire en sorte que chaque colon ressorte grandi de son aventure extra scolaire. Et tous les parents qui ont un jour confié leurs bambins aux animateurs de Croq’ Vacances vous le diront : à la fin de leur semaine en colonie, les enfants paraissent plus ouverts, plus en confiance et plus autonomes. En voici quelques raisons :  

- Les enfants apprennent à vivre en collectivité : étant entourés d’autres camarades de leur âge, les colons appréhendent la vie en communauté en côtoyant des jeunes issus de régions diverses et variées. Depuis les repas collectifs aux activités ludiques diverses en passant par les veillées nocturnes, ils partageront ensemble des instants mémorables et seront nombreux à se découvrir une amitié naissante lors de leurs vacances.   

- Les règles de la communauté : chaque groupe se constitue autour de règles communes, et même s’il s’agit bel et bien de vacances pour les enfants, il est important que chacun comprenne l’importance de respecter les règles du “bien vivre ensemble” (par exemple pour l’organisation des tâches domestiques dans les parties communes, le couvre-feu, etc...). 

- Éclectisme, cohésion et tolérance : dans la grande majorité des cas, les enfants qui se retrouvent ne se connaissent pas et proviennent tous de milieux totalement différents. Instinctivement pourtant, tous apprendront à faire fi des clivages sociaux et à tolérer les différences et les particularités des autres.  

- L’autre comme exemple : que votre enfant soit de nature discrète ou démonstrative, il faut savoir que la vie de groupe est un parfait vecteur de régulation de tempérament. Un enfant timide pourra par exemple gagner en confiance en vivant au contact des autres. À l’inverse, un colon dissipé saura de lui même trouver en autrui un exemple de choix pour tempérer son trop plein d’énergie.    

- L’autonomie en ligne de mire : en partant en colo, votre enfant vivra ses premières heures de “grand”. En effet, les repas, la gestion des obligations communes, la toilette ou l’instant fatidique du coucher sont autant de moments passés à l’écart des parents qu’il apprendra à gérer seul avec le soutien des accompagnateurs du séjour. À son retour, il aura donc plus facilement tendance à reproduire ces petits rituels par lui-même, en retirant même une certaine fierté.

- Le plaisir du jeu !  Naturellement, la colonie de vacances reste avant toute chose un espace de jeu, de rencontres et d’amusement pour les enfants. Outre le fait de pouvoir participer à des activités plus originales les unes que les autres, les colons aiment par dessus tout se retrouver entre jeunes de leur âge pour vivre la bonne ambiance du groupe. La plupart du temps d’ailleurs, ce sont des souvenirs de bonheur partagé qu’ils garderont en tête pendant de nombreuses années.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire