3 septembre 2013

Quand la colo fait son cinéma

Lorsque le 7ème art s’empare de la colonie de vacances comme thématique centrale de ses longs métrages, le résultat est aussi détonant qu’hilarant. Autant de films où les jeunes colons prennent un malin plaisir à bouleverser l'ordre établi pour le grand plus grand bonheur des spectateurs.


Retour au 26 février 2012. Jean Dujardin se voit décerner l’Oscar du meilleur comédien pour sa prestation dans le film “The Artist” de Michel Hazanavicius. Une consécration pour un comédien qui a débuté, à l’aube des années 90, comme humoriste composant des sketchs sur diverses scènes parisiennes. Régulièrement invité dans les émissions TV animées par Patrick Sébastien, Jean Dujardin va notamment y faire étalage de son potentiel comique en interprétant un animateur légèrement déboussolé par l’énergie débordante des jeunes colons dont il a la charge. 

 

A l’image de cette saynète, scénaristes et réalisateurs vont s’évertuer à concevoir des comédies où les participants d’une colonie de vacances vont vivre une succession de situations ubuesques et incongrues propres à déclencher l’hilarité du spectateur. Un comique de situation magnifié par le comportement des jeunes participants qui prennent un malin plaisir à mener la vie dure aux animateurs. 
 
Devenus amis en colo, Eric Toledan et d’Olivier Nakach vont réaliser en 2006 le film “Nos jours heureux”. Une comédie vivifiante qui retrace avec humour et nostalgie les péripéties d’une colonie de vacances. Portés par d’excellents acteurs, cette comédie s’avère un hymne vibrant aux valeurs de fraternité, d’entraide et de camaraderie véhiculées par les colonies de vacances. Une joie communicative qui rappelle de doux souvenirs auprès des spectateurs qui ont participé à des colonies durant leur prime jeunesse.



Si la colonie de vacances endosse quelquefois le premier rôle d’une œuvre cinématographique, celle-ci se montre nettement plus à son avantage pour faire découvrir aux jeunes cinéphiles les coulisses du 7ème art au sein des grands studios de production. Animée par la volonté de perpétuellement proposer des séjours aussi originaux qu’enrichissants aux enfants et aux adolescents, l’association Croq’Vacances organise, du 27 octobre au 2 novembre 2013, une colonie de vacances en Angleterre. Un séjour épique d’une semaine qui permettra aux jeunes colons de partir en immersion sur les traces du célèbre sorcier Harry Potter. Logés dans une auberge de jeunesse, les apprentis magiciens vont arpenter les rues londoniennes pour découvrir les sites emblématiques de la cité ; de Big Ben à Buckingham Palace en passant par la gare de King’s Cross et son mythique quai 9 ¾. « The Cherry on the Cake », les jeunes sorciers en herbe se verront proposer l’opportunité de visiter les studios de tournage de Warner Bros. Une occasion en or de découvrir les coulisses d’une saga littéraire et cinématographique qui a passionné des millions de personnes. La visite de la ville d’Oxford et des sites emblématiques du monde imaginaire de Poudlard parachève l’attractivité de ce séjour. Plus que jamais, quand la colo fait son cinéma, le résultat se révèle aussi passionnant qu’enrichissant. 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire